Dimotrans Nos actualités Transport routier Paquet mobilité : ce qu’il faut savoir

Retour aux articles

Nos dernières actualités

24/11/2022

RECRUTEMENT : DIMOTRANS PARTICIPE AU PROJET « FAIRE »

DIMOTRANS Group a participé ce 24 Novembre à la journée de recrutement organisée par l...

18/11/2022

DUODAY : première expérimentation chez DIMOTRANS Group

Dans le cadre de la SEEPH, et pour la première fois chez DIMOTRANS, l'agence Douane de Ly...

15/11/2022

Le handicap chez DIMOTRANS : la différence qui ne fait pas de différence !

Ce lundi 14 novembre a démarré la  26ème Semaine européenne pour l'emploi des personn...

Paquet mobilité : ce qu’il faut savoir

Date de publication

09 juin 2022

De récents règlements européens ont fixé les 15 et 31.07.2020 des règles sur :

 

  • Le cabotage : Règlement n° 2020/1055 du 15.07.2020, applicable à compter du 21.02.2022
  • Le détachement : Détachement : Règlement n° 2020/1057 du 31.07.2020, applicable à compter du 02.02.2022

 

 

Définitions et principes :

 

Le cabotage, c’est la possibilité pour un transporteur routier de l’UE d’effectuer des transports intérieurs dans un État Membre dans lequel il n’a pas d’établissement.

 

Le principe du détachement est de garantir aux travailleurs détachés les conditions de travail et d’emploi applicables dans l’État Membre d’accueil.

Le détachement s’applique quand une entreprise de transport, établie dans un état membre de l’UE :

  • détache temporairement des salariés (cabotage ou transport transfrontalier),
  • dans un autre État Membre (= celui d’accueil),
  • pour son compte et sous sa responsabilité,
  • pour assurer des missions de TRM, dans le cadre d’un contrat conclu entre l’entreprise expéditrice et l’entreprise destinatrice de la prestation de service,
  • au moyen des véhicules soumis au Règlement Européen sur les temps de repos et de conduite.

 

IMPORTANT  : les donneurs d’ordres (commissionnaires et chargeurs) ont la co-responsabilité de la vérification des attestations de détachement et des docs A1 pour les conducteurs hors UE qui travaillent pour des sociétés de transport de l’UE.

 

Ce qui change en 2022 :

Pour le cabotage :

  • L’ obligation d’un délai de carence de 4 jours entre deux périodes de cabotage.
  • Les véhicules dont le PTAC est supérieur à 2,5 Tonnes ne peuvent plus effectuer de transports nationaux durant 4 jours dans un même État Membre suivant la fin de la période de cabotage.

La limite de 3 opérations maximum sur 7 jours reste inchangée.

 

Pour le détachement :

  • L’ obligation pour le chauffeur de renseigner le pays où il vient d’entrer dès le franchissement de la frontière.
  • Le chauffeur doit revenir dans son pays toutes les 4 semaines, les frais étant pris en charge par son entreprise
  • Le tracteur doit revenir toutes les 8 semaines dans le pays de son immatriculation
  • Le repos hebdomadaire est interdit en cabine

 

 

Concrètement, quelles incidences ?

  • Retour obligatoire du chauffeur ET du véhicule dans le pays d’origine
  • Risques de retours à vide
  • Diminution du parc disponible
  • Ajout de moyens roulants pour les transporteurs
  • Risque de retrait de certains fournisseurs qui ne voudront pas assumer ces nouvelles contraintes
  • Pénurie de chauffeurs et véhicules

 

Avec pour conséquence, une hausse des coûts inévitable.

 

Pour plus d’informations, merci de vous rapprocher de votre interlocuteur habituel ou consulter ici  les règlements européens.

Vous avez d’autres questions ?
N’hésitez pas à nous contacter pour obtenir plus d’informations